Des habitudes pour changer de vie

Les habitudes composent notre vie. En choisissant ses habitudes, on peut transformer sa vie à l’image de ce que l’on souhaite et atteindre ses objectifs et ses ambitions. 

Qu’est-ce que les habitudes?

Pour bien comprendre ce dont nous parlons, définissons d’abord une habitude. Selon le Larousse c’est une:

  • Aptitude à accomplir avec facilité et sans effort particulier d’attention, tel ou tel genre d’actions, acquise par une pratique fréquente, l’exercice, l’expérience”  
  • Manière de faire ou comportement créé chez quelqu’un par une action répétée”.  

Ce sont toutes les actions que nous effectuons chaque jour sans qu’elles ne nous demandent aucun effort, si bien qu’on ne s’en rend parfois plus compte. Chaque jour, 40% de nos actions sont automatiques. On ne se demande pas tous les matins ce que l’on va manger au petit déjeuner, ni comment on doit se brosser les dents ou encore comment se rendre au travail ou à l’école. Et pour cause, notre cerveau apprend afin d’économiser de l’énergie. Nos habitudes façonnent littéralement notre vie. C’est pourquoi changer ses habitudes, c’est changer sa vie.

Le pouvoir des habitudes

L'économie d'énergie

Tout l’intérêt des habitudes réside dans le fait qu’elles se répètent et sont automatiques. Elles requièrent peu d’énergie. Notre cerveau, aussi bien que notre corps, ayant pris “l’habitude”, sait comment s’y prendre et peut alors s’économiser. 

Savez-vous ce qui consomme beaucoup d’énergie?

Le cerveau! Toute action qui n’est pas automatique demande un effort mental. 

L’un des pouvoirs d’une habitude est d’effectuer une action en dépensant moins d’énergie.

 

Photo d'une ampoule pour économiser de l'énergie

Une habitude, par définition, se répète tous les jours ou presque. Plus l’habitude est pratiquée et moins elle demande d’effort de volonté et de décision. A force d’avoir utilisé leur volonté tout au long de la journée, certaines personnes s’épuisent. De même, lorsque l’habitude est prise, elle ne demande plus d’effort de décision. Des études ont montré qu’il existe une fatigue décisionnelle, plus on prend de décision et plus nos décisions risquent d’être mauvaises (en fin de journée par exemple).

L’amélioration grâce aux habitudes

Un autre avantage, chaque jour où l’on répète cette habitude, on devient meilleur à effectuer l’action. C’est simple, plus on pratique plus on a de chance de s’améliorer. Ainsi l’action sera facilitée pour tous les jours suivants et consécutifs. Car effectivement, lorsque l’on arrête de pratiquer, il est fréquent de devenir moins performant.

Image d'un cerveau et des chemins neuronaux

Le chemin neuronal

Faire une action crée un chemin neuronal. En la répétant, on renforce ce chemin. C’est comme passer dans un champ où l’herbe est haute. La première fois, c’est un petit peu difficile car il est encombré, mais les fois suivantes passer devient de plus en plus facile car on repasse sur la même trace. Chaque fois que l’on passe, c’est comme si on défrichait le chemin. Plus une habitude est utilisée et plus elle s’enracine dans votre cerveau.

L’effet cumulé des habitudes

Répéter une habitude tous les jours, permet aussi d’enclencher l’effet cumulé. C’est le principe par lequel de petites actions cumulées produisent un effet important au bout d’un certain temps. Une belle métaphore qui illustre très bien l’effet cumulatif est la suivante: “si vous souhaitez écrire un livre, écrivez une page par jour. Au bout d’un an vous aurez 365 pages de votre livre”. L’idée est d’associer les actions répétées comme un tout, non pas comme des actions isolées. Quelque soit le changement que vous souhaitez dans votre vie, vous pouvez créer une habitude pour le mettre en place afin d’atteindre un objectif grâce à l’effet cumulé. 

En choisissant une habitude qui correspond à l’un de vos objectifs, puis en la pratiquant chaque jour, vous mettez toutes les chances de votre côté pour atteindre votre objectif. Vous allez faire chaque jour quelque chose pour vous approcher de cet objectif. Vous allez chaque jour vous améliorer dans la pratique. Ce sera de plus en plus facile, si bien que ça ne vous demandera même plus d’effort particulier. Petit à petit vous atteindrez votre objectif.

Le cercle vertueux des habitudes

Ce n’est pas tout, il y a un bonus. Prendre une bonne habitude en entraîne d’autres. Vous pouvez créer un cercle vertueux. Lorsque l’on fait du sport le matin, on est parfois enclin à mieux manger au cours de la journée pour ne pas réduire ses efforts à zéro.

Comment créer des habitudes?

Le stimulus

On peut décomposer une habitude en 3 parties. La première est le stimulus. Puisqu’une habitude n’est pas issue d’une décision cognitive, elle est donc déclenchée par autre chose: un stimulus. Par exemple, il vous est peut-être arrivé que l’on vous demande “ça va?” et vous de répondre machinalement “oui et toi?”, sans même y avoir réfléchi. Dans ce cas, le stimulus est “ça va?” et l’habitude est de répondre “oui et toi?”. Ne vous en voulez pas, votre cerveau essaie d’économiser votre énergie afin d’assurer votre survie.

Image d'une cloche qui crée un stimulus

La réaction

La deuxième partie est la réaction en elle-même, effectuée à la suite du stimulus. La réaction peut être physique ou mentale. Une réaction physique est le fait d’agir d’une certaine manière comme répondre “oui et toi?”. Une réaction mentale serait plutôt de penser quelque chose et de ressentir une émotion. Par exemple, si à chaque fois que vous entendez un klaxon vous pensez que les personnes sont stupides de klaxonner. Le stimulus est le klaxon et la réaction est la pensées et l’agacement. 

La conséquence

La troisième partie est la conséquence ou le résultat de la réaction au stimuli. Par exemple après avoir pensé qu’il est inutile de klaxonner, vous pouvez vous sentir énervé. Voici un autre exemple : si tous les jours, vous prenez un carré de chocolat avec votre café du midi, le stimulus est le café, la réaction est le fait de prendre un carré de chocolat et l’un des résultats est l’endorphine généré par ce petit plaisir.

L'utilisation du modèle

Stimulus
Réaction
Conséquence

Nous avons maintenant compris le fonctionnement d’une habitude. Pour utiliser le pouvoir des habitudes à votre avantage, il faut prendre de modèle Stimulus – Réaction – Conséquence dans l’autre sens. Quel résultat voulez-vous obtenir? Est-ce que c’est perdre du poids? Ecrire un livre? Gagner 1000€? 

Quelle action peut vous aider à atteindre ce résultat. Pour perdre du poids vous pourriez boire un verre d’eau avant chaque repas ou faire 15 minutes de sport à haute intensité… Pour écrire un livre vous pourriez tout simplement commencer à écrire. Pour gagner 1000€ vous pourriez vendre quelque chose. 

Une fois votre action déterminée, il ne vous reste plus qu’à choisir le stimulus. Après quelle action que vous faites déjà tous les jours vous pourriez ajouter cette nouvelle action qui vous aidera à atteindre vos ambitions? S’il s’agit de boire un verre d’eau, faites le dès que vous vous asseyez pour manger. S’il s’agit de pratiquer du sport cela peut-être au lever, à midi ou dès votre retour du travail. Choisissez le moment le plus propice pour vous. En utilisant la technique du stimulus, c’est comme si vous montiez dans un train déjà en marche. Cela vous demandera beaucoup moins d’effort que si vous deviez décider chaque jour à quel moment faire l’action choisie.

Quelques astuces

Un partenaire

Trouvez un partenaire d’habitude. Si vous avez un objectif commun avec un proche, n’hésitez pas à vous mettre d’accord sur la nouvelle habitude à mettre en place et le stimulus. Si vous n’avez pas la même ambition, choisissez un modèle différent. Ainsi vous pourrez vous motiver, vous soutenir et vous tenir au courant de votre assiduité. Ensemble on va plus loin!

Un trackeur

Tenez à jour un petit symbole dans votre agendas chaque fois que vous réalisez l’habitude choisie. Il existe de traceur d’habitude dans des cahier ou des applications mobiles. Une dose d’endorphine (l’hormone du bonheur) serait libérée à chaque fois que l’on choque une case ou que l’on raye quelque chose effectuée. Pour cause on ressent souvent un sentiment d’accomplissement.

Une récompense

Vous pouvez vous offrir une ou des récompenses (si possible qui vont dans le sens de vos objectifs). Ainsi vous créez une association entre l’action et l’émotion de plaisir dû à la récompense. Chaque fois que vous réalisez l’action les 3 premières semaines, puis à l’issue de chaque semaine sans interruption, les 3 semaines suivantes. A ce stade là, il y a de forte chance que cette action soit devenue une habitude et qu’elle ne vous demande même plus d’effort!

La persévérance

Dernier conseil, si vous manquez une ou plusieurs fois, reprenez le lendemain. Chaque jour est une nouvelle journée pour atteindre votre objectif! Il faudrait au moins 21 jours consécutifs  pour transformer une action en habitude. N’oubliez pas, plus vous le ferez et plus ce sera facile.

Ces sujets pourraient vous intéresser

Déterminer un objectif

Photo d'une main qui tient un objectif d'appareil photo pour regarder au loin

Déterminer un objectif c’est comme déterminer un endroit où l’on veut se rendre. L’objectif est la destination.

En savoir +

Savoir ce que l’on veut est la première étape avant de déterminer un objectif. Mais parfois, c’est le flou, on ne parvient pas à savoir. Comment faire?

En savoir +

Prioriser sa vie

Photo d'une femme avec son agenda sur les genoux

Prioriser sa vie, c’est comme remplir un verre avec : des cailloux, des graviers, du sable et de l’eau. C’est la priorisation par les minéraux.

En savoir +