Avoir une bonne mémoire

Des petits pas pour de grands résultats

Atteindre des objectifs sans effort particulier – Episode 1

S'abonner sur Spotify

Découvrez votre raison d'être

Quel problème je résolu ?

Je vais vous donner des méthodes de base pour vous aider à retenir les choses et ainsi avoir une bonne mémoire. Au delà de l’utilité de retenir plein de choses, vous entraînez également votre cerveau et augmenterez ses performances!

Ce podcast devrait vous intéresser, s’il vous arrive souvent d’oublier les choses que l’on vous dit, ou que vous devez retenir. Par exemple, lorsque vous rencontrez une ou plusieurs personnes, vous avez des difficultés à retenir les prénoms. Si vous êtes en étude, ou alors vous souhaitez apprendre de nouvelles choses, ou tout simplement, si vous trouvez ça intéressant de se reposer un petit peu moins sur la technologie et d’utiliser un peu plus son cerveau, écoutez bien ce qui va suivre.

Pourquoi est-ce que vous avez dû mal à retenir des choses ?

Tout d’abord, il y a des chances que si ce sont des petites choses du quotidien, cela est dû à un manque d’attention. Comme oubliez où vous avez mis vos clés, où vous avez garé votre voiture, ce qu’on vous a dit 5 minutes plus tôt… Dans ce cas, la première chose que je vous recommande de faire, avant même les petits exercices que je vais vous proposer, c’est d’essayer, le plus possible, d’être présent et conscient lorsque vous faites quelque chose. Si vous ne vous souvenez pas où vous avez mis vos clés, c’est parce que votre cerveau était tellement occupé à penser à autre chose et à être autre part, qu’il n’avait pas d’espace disponible pour retenir l’endroit où vous avez posé vos clés. 

En commençant par être bien présent et non pas ailleurs dans vos pensées, vous éviterez déjà tous les désagréments et étourderies qui peuvent vous faire perdre un temps fou voire vous mettre en retard dans certaines circonstances. En plus, vivre dans le moment présent est bien meilleur pour votre bien-être. Pour en savoir plus, je vous renvoie au livre  le pouvoir du moment présent d’Eckart Tolle, que j’ai déjà mentionné dans le podcast 9 “Développer ses connaissances”.

La mémoire

C’est quoi la mémoire? C’est une “activité biologique et psychique qui permet d’emmagasiner, de conserver et de restituer des informations”.

On dit que nous avons plusieurs mémoires. La mémoire à court terme, aussi appelé mémoire de travail et la mémoire long terme. La mémoire court terme, permet de garder une trace de l’information pendant qu’on en a besoin. Typiquement, c’est celle qui vous permet de retenir un numéro de téléphone que l’on vous donne le temps de le taper ou de l’écrire quelque part. La mémoire long terme, se décline en 4 systèmes différents: le souvenir des évènements dans un lieu, par exemple, vous avez mangé dans tel restaurant avec tel personne. Il y a aussi la mémoire sémantique, celle qui permet de se rappeler la signification des mots, ce sont des connaissances factuelles. Souvent on ne sait même plus comment on les a apprises. Nous avons aussi la mémoire procédurale, c’est celle qui rend les gestes automatiques et que je vous encourage à solliciter par la mise en place d’habitudes. Et enfin la mémoire perceptive ou sensorielle, c’est celle qui est liée à nos 5 sens. Par exemple, si vous avez été malade après avoir mangé du fromage et que vous n’en supportez plus l’odeur, c’est à cause d’elle! 

La mémoire n’est pas située dans un endroit en particulier dans le cerveau, c’est plusieurs parties du cerveau qui se mobilisent lorsque l’on fait appel à sa mémoire. Et c’est pour cela qu’en faisant travailler votre mémoire, vous entraînez votre cerveau. On a parfois l’impression que la mémoire se remplit comme un vase ou comme les mémoires de nos téléphones ou ordinateurs, mais ce n’est pas le cas! Notre mémoire est bien mieux que ça! On pourrait plutôt la comparer à une toile d’araignée, parce qu’elle relie des informations entre elles. Elle fonctionne par association. En fait, c’est même notre cerveau qui fonctionne comme ça. Plus il y a de stockage et plus le nombre d’association possible augmente. Finalement, dans l’idée plus on connaît d’informations et plus on va pouvoir en apprendre de nouvelles.

Voyons comment fonctionne ce principe d’association. Si je vous dis 1789, vous pensez certainement à la révolution française. Si vous pensez à la révolution française, vous pourriez penser aussi à la prise de la Bastille, cela pourrait vous faire penser à Louis XVI et ainsi de suite. Vous voyez le principe? Une chose vous fait penser à une autre.

Astuces pour avoir une bonne mémoire

Première astuce, pour vous rappeler plus facilement de ce dont vous avez besoin, associez cette chose, à quelque chose que vous connaissez déjà et qui vous parle! Vous l’avez déjà tous utilisé, c’est ce que l’on appelle un “mnémotechnique”. Si vous devez vous rappeler votre code de carte bleu, trouvez une signification à ces nombres! Si le code est 17 89, c’est facile “prise de la Bastille!” ça pourrait aussi être votre département et les 2 derniers chiffres de votre année de naissance. Lorsque vous devez retenir quelque chose, prenez le temps de lui donner une signification si la chose n’en a pas particulièrement, et associez la à d’autres choses que vous connaissez déjà. Ensuite le fait de taper souvent votre code, le fera entrer dans votre mémoire procédurale, vous n’aurez même plus à y penser! Vous remarquerez peut-être, que c’est aussi ce que je vous recommande, pour intégrer une nouvelle habitude. Au départ, comme ne n’est pas automatique, je vous propose de l’associer à quelque chose que vous faites déjà, parce que ça facilite le processus pour le cerveau.

Revenons à la mémoire. Vous l’aurez peut-être remarqué aussi, notre mémoire aime naturellement tout ce qui sort du commun. C’est parce que l’on porte son attention dessus. On se rappelle bien plus facilement de quelque chose d’extraordinaire que quelque chose d’ordinaire. Si vous marchez dans la rue, vous remarquerez certainement la personne qui marche sur les mains alors que tout le monde marche sur les pieds. Et le soir venu, vous vous souviendrez de cette personne et non pas de toutes les autres que vous avez croisées, qui se comportaient comme tout le monde. Ca peut paraître évident mais c’est la deuxième astuce pour avoir une bonne mémoire. Si vous voulez vous rappeler de quelque chose, faites en sorte de lui donner un caractère extraordinaire. 

Notre cerveau a la capacité de se représenter des sons et des images sans les entendre et les voir en réalité. Je vous renvoie ici à l’épisode 7 “conditionner son cerveau”, où je vous parle de visualisation. Et justement, la visualisation, donc le fait de se représenter quelque chose, est un grand principe de mémorisation. Donc si vous voulez vous rappeler le prénom des personnes que vous croisez, 1) donnez une signification ou associez leur prénom à quelque chose que vous connaissez. Et 2) visualisez une image qui représente cette association. Par exemple, si un garçon s’appelle Pierre c’est facile, imaginez cette personne avec une pierre dans la main. Et si vous voulez aller jusqu’à donner un caractère extraordinaire à cette scène, imaginez le se faire écraser par un énorme rocher! C’est pas ce qu’il y a de plus chouette pour lui mais c’est pour la bonne cause. Vous vous souviendrez de son prénom! Pour les autres prénoms, soyez créatif! Une autre astuce, vous avez peut-être remarqué que si vous rencontrez quelqu’un qui a le même prénom que votre mère, vous, allez vous en rappeler facilement. C’est parce que vous faites une association. Vous l’aviez fait de façon inconsciente mais vous pouvez aussi le faire de façon consciente. Imaginez cette nouvelle personne avec une personne que vous connaissez qui a le même prénom, et pourquoi pas dans une situation incongrue pour le côté inhabituel. 

Dernière technique de mémorisation, dont je vais vous parler aujourd’hui, c’est la table de rappel. Elle est aussi fondée sur ce le principe de mnémotechnie. Elle sert à se rappeler facilement une liste de nombre ou même une liste ordonnée. Pour une liste de nombre, ça peut être un numéro de téléphone, ou votre numéro de sécurité social. Une liste ordonnée ça peut être une suite d’étape à faire dans un ordre précis ou tout simplement une liste de course. 

Le concept de la table de rappel est d’associer un nombre à une image. Il existe des tables de rappel toute faite, que vous pouvez utiliser, mais comme je vous l’ai dit, c’est beaucoup plus facile de se rappeler des choses qui ont du sens pour nous. Je vous conseil donc fortement de créer votre propre table de rappel. ça vous demande un peu plus d’effort lors de la création mais ensuite c’est beaucoup plus facile.

La table de rappel

Alors, comment se créer sa table de rappel? Comment trouver avec quoi associer chaque nombre à une image dont on pourra se rappeler facilement? De 0 à 9 vous pouvez choisir des objets qui ont des sonorités ressemblantes à celle du nombre. Par exemple zéro = zoro, 1 = pain, 2 = des yeux, 3 = croix, 4 pattes, 5 pour pintes, 6 pour scie, 7 sceptre, 8 une huître et 9 un oeuf. Pour la suite vous pouvez procéder de la même façon. Certains essaye de garder la même première lettre pour toutes les 10aine. Par exemple toutes les images de 10 à 19 commenceront par un D comme 10 ou un T parce que le 1 petit peu ressembler à un T. De 20 à 29, les images pourront commencer par un V ou alors un N parce que lorsqu’on le penche ça peut ressembler à un 2. Tout comme le Z vous me direz mais il y a plus de mots qui commencent par un N. Bref en tout cas, l’objectif est de pouvoir réciter et visualiser votre table de rappel aussi bien que vous savez compter et que vous savez dire l’alphabet.

Et comment on l’utilise ensuit ? Par un système de visualisation en créant une petite histoire. Reprenons notre exemple de code de carte bleu: 1789. Imaginez une baguette de pain, vous l’ouvrez et dedans il y a un sceptre! avec vous casser une huître, vous la mélangez à un oeuf et vous buvez le tout! Nous somme d’accord, c’est complètement incongru. En plus, si l’idée d’avaler une huitre et un oeuf ensemble tout crus vous repousse sachez que cette émotion forte participe à vous aider à retenir. Mais vous l’avez vu c’est un petit peu long parce que l’on a décomposé le code en 4 alors que lorsque l’on imagine “la bastille” pour 1789, c’est beaucoup plus rapide. D’où l’intérêt d’avoir une table de rappel la plus longue possible! Pour la suite ordonnée c’est la même chose, en 1 il faut associer l’image du pain avec la première action, en 2 l’image des yeux, en 3 des croix, etc et vous faire un petit scénario. 

En résumé, tout d’abord prenez l’habitude d’être présent et attentif autant que possible, ainsi vous éviterez les désagréments des étourderies. Je pourrais vous donner des méthodes dans un autre épisode si cela vous intéresse, faites le moi savoir. Ensuite, prenez l’habitude d’associer ce que vous voulez retenir à quelque chose que vous connaissez déjà. Puis visualisez cette chose avec un caractère extra-ordinaire. 

Faire ce petit scénario n’est pas forcément naturel au départ. C’est pour cela que je vous recommande de prendre l’habitude de vous entraîner quelques instants chaque jour et au bout d’un moment ça deviendra automatique et vous serez capable de faire ces associations visualisation en un claquement de doigt. Vous aurez une bonne mémoire!

Stimulus - Action - Résultats

Ce que vous pourriez faire, chaque jour, juste après le déjeuner, donc, le stimulus; c’est lorsque vous finissez de manger, commencez par construire votre table de rappelle. Si vous êtes motivé et que vous avez un peu de temps trouvez d’abord des images pour les nombres de 0 à 5. Si vous voulez commencer par un tout petit pas, il vous suffit alors de ne trouver qu’une nouvelle image chaque jour. Avancez à votre rythme. Une fois que vous avez les chiffres de 0 à 9 vous être déjà prêt à démarrer et à commencer à utiliser votre table de rappel au quotidien. 

Si vous voulez avoir une bonne mémoire mais que vous n’avez pas envie d’utiliser la technique de la table de rappel, je vous recommande tout de même de prendre une minute ou 2 pour vous entraîner à faire ces fameuses “association – visualisation”, choisissez ce qui vous fait plaisir ou ce qui vous intéresse ou ce que vous devez retenir. ça peut être les capitale de pays, la table de mendeleïev, les noms des rois de France, vous avez un nombre de possibilité immense!

En résultat, vous serez capable de vous rappeler de beaucoup de choses sans avoir besoin de la noter. Ca entraîne votre cerveau à devenir plus performant dans ce domaine et vous allez pouvoir faire encore plus de nouvelles associations!

Barres de description

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://lesbienetre.com/le-podcast/

Pour une question, envoyez un mail à : contact@lesbienetre.com

Le pouvoir du moment présent de Eckhart tolle : https://amzn.to/2KbHC5g

Extrait Boutique

Ces épisodes pourraient vous intéresser

Titre de l'épisode

icone les bien-etre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Titre de l'épisode

icone les bien-etre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Titre de l'épisode

icone les bien-etre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.