Ashtanga

Sanskrit : Les huit principes de bases du Ashtanga

Qu’est-ce que le yoga Ashtanga ?

L’Ashtanga Yoga, appelé aussi « Raja-yoga », trouve ses origines dans les textes Sanskrit de Patanjali. Il est considéré comme le yoga le plus complet de tous. Le terme « Ashtanga » est composé de deux mots Sanskrit : ashta, qui signifie « huit » et « anga » qui signifie « membres », ces derniers correspondant aux huit principes de base de l’Ashtanga (la relation aux autres (yama), la relation avec soi-même (niyama), la posture (asana), la respiration (praṇayama), l’écoute sensorielle intérieure (pratyahara), la concentration (dharaṇa), la méditation (dhyana) et l’état d’unité ou de réalisation de soi (Samadhi). 

Plus qu’une activité physique, il s’agit donc d’un véritable art de vivre, pouvant en outre aider à guérir d’anciennes blessures physiques ou émotionnelles ou simplement à maintenir le bien-être.

L’Ashtanga est considéré comme un yoga dynamique, où les séries se répètent et la pratique sollicite à la fois le corps, l’esprit et le souffle. Il se compose de 6 séries de postures, les difficultés allant croissantes de série en série. Il faut parfois des années pour accéder aux séries supérieures. Toutefois, il n’est pas indispensable d’y accéder pour apprécier les bienfaits de l’Ashtanga, le cheminement étant plus important que la recherche de performance.

Dans la pratique, les postures s’enchaînent les unes après les autres de manière fluide. Mais à la différence du Vinyasa yoga qui dérive du Ashtanga, elles sont répétées à l’identique pour chaque série, structurée de la même façon : salutations au soleil, postures debout, postures assises, flexions arrières, etc.

Les postures sont tenues moins longtemps que dans d’autres types de yoga car elles sont liées à un nombre défini de respirations (5 ou 8), ce qui permet un enchaînement rapide. Cela demande donc plus d’investissement physique. De plus, la technique de respiration est particulière et la durée de l’inspiration et de l’expiration sont déterminantes dans la transition des postures.

Une femme qui pratique le yoga ashtanga

Que fait travailler le Ashtanga ?

L’Ashtanga yoga permet de travailler la force, la souplesse, l’équilibre et la résistance. La pratique régulière des différentes postures apporte en effet une grande endurance, aussi bien physique que mentale. Elle amène à une meilleure conscience du corps et à un équilibre psychique tout en favorisant la concentration.

Associé à la respiration, l’enchaînement dynamique de postures produit en outre une chaleur interne intense favorisant la purification et l’élimination des toxines des muscles et des organes. La circulation sanguine s’en trouve améliorée, le corps retrouve sa tonicité et sa légèreté, et l’esprit son calme et sa sérénité. En pratiquant régulièrement l’Ashtanga, vous retrouverez une silhouette amincie. En effet, la pratique ne gonfle pas les muscles mais les renforce et les allonge.

Les bienfaits du Ashtanga :

L’ashtanga yoga permet de prendre conscience du souffle. Le travail sur la respiration dite “ujjai” est fondamentale pour passer d’une posture à l’autre de manière fluide. L’oxygénation du corps est nécessaire, la cage thoracique se remplit et se vide, pendant que le ventre reste plat, en même temps on peut émettre un petit son de gorge. Le mental s’apaise, on se reconnecte à son corps, les tensions se libèrent, et le stress disparaît.

La pratique du Ashtanga est une source d’énergie. Il favorise une meilleure circulation de l’énergie interne et possède des effets thérapeutiques.

Les cours et le niveau requis :

Bien que relativement physique, le yoga Ashtanga est accessible à tous. Il existe cependant différents niveaux permettant au plus grand nombre de le pratiquer, quelle que soit sa souplesse.

Il n’est pas forcément nécessaire de s’inscrire à un cours. Les positions répétées font qu’il est facilement praticable, seul, chez soi, à condition toutefois d’avoir acquis une bonne maîtrise de l’ensemble des mouvements.

Il est particulièrement recommandé aux personnes sujettes aux douleurs physiques et/ou psychiques. Les femmes enceintes, de préférence déjà expérimentées, peuvent également le pratiquer à partir du troisième mois de grossesse.

Ashtanga

Intensité physique

4/5

Intensité mentale

4/5

Degré spirituel

1/5

Extrait Boutique

Ces sujets pourraient vous intéresser

Relaxation et yoga

Le yoga est reconnu pour ses pouvoirs relaxants. Si vous avez une vie stressante ou êtes de nature stressée, la pratique du yoga peut vous aider à trouver sereinité et bien-être.

Vinyasa

Le yoga Vinyasa est un yoga dynamique et libre. Ici l’enchaînement des postures peut changer et s’adapter selon les séances. 

La salutation au soleil

La salutation au soleil est l’enchaînement de yoga le plus connu. La réaliser tous les matins entraîne une foule de bienfaits pour le corps et l’esprit. Découvrez comment la réaliser pas à pas.